Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTINTERESTING

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

THE HOMESMAN – TOMMY LEE JONES – HILARY SWANK

the homesman[1] L’histoire : En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy (Hilary swank), une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska.
Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge, elle croise le chemin de George Briggs (Tommy Lee Jones), un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente.  Ils décident de s'associer afin de faire face, ensemble, à la rudesse et aux dangers qui sévissent dans les vastes étendues de la Frontière.  
 

 Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Ce film est présenté en compétition au
Festival de Cannes 2014.  

 

Ce film est une réussite, c’est certain. Hilary Swank est surprenante, excellente et touchante. Tommy Lee Jones, à la fois réalisateur et acteur, a adapté le roman paru en  

1988 de Glendon Swarthout : «Le chariot des damnés » (lequel roman a été re-publié début mai en prenant carrément cette fois le titre du film).

Si on prend l’histoire de façon pragmatique, on commence par se dire que dans un si minuscule village composé de quelques fermes, se trouveraient bizarrement trois femmes qui deviendraient folles au même moment, ça ne tient pas vraiment la route. Mais finalement, on l’accepte assez vite et les trois actrices en font tellement qu'elles parvienent à convaincre le spectateur.

En revanche, on adhère très bien et tout de suite au fait que le seul «homme » du village est finalement ….la seule femme célibataire. C’est donc Mary Bee Cuddy qui va ramener ces trois femmes dans un chariot aménagé pour l’occasion à l’autre bout du pays pour qu’elles puissent être prises en charge (les maris préférant s’en débarrasser plutôt qu’assumer).

 

Je ne vous en dis pas plus sur l’histoire. On ne s’attend pas du tout à la dernière partie du film (j’avais espéré un autre dénouement mais après tout le roman a dû être écrit ainsi).

Et puis, finalement, les dernières scènes avec une Meryl Streep apaisante, réconforte tout de même le spectateur.

Ce film est nominé dans 9 catégories à Cannes cette année et je parie qu’il obtiendra au minimum deux prix.

Justinteresting a aimé THE HOMESMAN. N’y allez quand même pas en famille, il y a des scènes difficiles. Ne prenez pas non plus le mot «western » (dont tous les journaux vous parlent) au pied de la lettre. Rassurez-vous, vous ne verrez pas de batailles cow-boys-indiens. C’est juste le fait que le film se déroule à l'époque où s’installaient les pionniers dans le fameux "Ouest-Américain" qui lui a valu la qualification de «western ». Il s'agit plutôt d'un voyage, à travers des paysages rocailleux et hostiles, d’une femme et d’un homme aux profils psychologiques atypiques. C’est aussi l’humanité d'une "féministe avant l'heure" qui surmonte ses peurs uniquement pour venir en aide à trois femmes en total détresse et déraison. THE HOMESMAN est sans aucun doute à voir quand on aime ce genre cinématographique.

 

 

 

 

 

Date de sortie

18 mai 2014 (2h) 

Réalisé par

Tommy Lee Jones

Avec

Tommy Lee Jones, Hilary Swank

  banJustV2

Par abonnement sur ce site 
Sur Facebook - Justinteresting.com      

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog