Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTINTERESTING

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

« SALAUD, ON T’AIME » – Claude Lelouch – Johnny Hallyday – Eddy Mitchell

salaud_on_t_aime_affiche-2-1-.jpg
L’histoire – Un photographe (Johnny Hallyday) tombe amoureux d’une maison isolée dans la montagne et par la même occasion de la femme qui la lui vend (Sandrine Bonnaire). Il est père de quatre filles issues de quatre mères différentes et a posé ses valises pour finir ses «vieux jours » dans ce coin de nature. Son seul regret : aujourd'hui, il aimerait avoir ses filles autour de lui mais….trop tard. Le temps perdu ne se rattrape jamais. Son meilleur ami (Eddy Mitchell) décide donc de réunir toute la famille en racontant un gros mensonge…..  
Un grand nombre de personnes pourraient s’identifier au personnage principal du film : à commencer par Claude Lelouch et Johnny Hallyday eux-mêmes,  qui évidement (au vu de leur vraie vie) n’ont pu que s’y retrouver. Alors que dire de ce «Salaud, on t’aime » : que c’est du «pur Lelouch » ;  ceux qui n’aiment pas le cinéaste peuvent d’ores et déjà s’abstenir.  
Personnellement, j’y suis allée très positivement, presque sûre que je serais touchée par le sujet….et finalement, le bilan est très mitigé. C’est long, c’est lent à démarrer, c’est sans aucune action pendant les trois premiers quarts du film. Encore, si cela déclenchait des émotions, mais même pas. Ensuite, pour le dernier quart, on ne sait pas pourquoi les événements s’enchaînent presque trop vite et du coup, on va de surprise en surprise.
Quels points positifs reconnaître au film ? Ceux qui aiment la nature vont se régaler : les animaux, les arbres, l’eau, la neige…. Tout y est et, de plus, filmé avec talent. Quant aux comédiens, j’ai beaucoup de mal avec Johnny en tant qu’acteur (mais c’est complètement subjectif) et pour le reste, pas de véritables révélations. Le mérite de Lelouch (tout de même) est d’avoir réuni dans ce même (et probablement) dernier film, deux icones de la chanson française (Il est quasi-certain que les séquences de ces deux rockeurs réunis à l’écran nous  seront servies sur le petit écran dans quelques années dans toutes les émissions-souvenirs). Pour conclure, on ne s’ennuie pas franchement mais on en sort en se disant que «Salaud, on t’aime » ne restera probablement pas dans les annales du cinéma français.

En salle en ce moment
 
 
  banJustV2
Par abonnement sur ce site 
Sur Facebook - Justinteresting.com  
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog