Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTINTERESTING

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

LE PARIS DES FEMMES – THEATRE DES MATHURINS – 6 au 8 janvier 2012

FITOUSSI1Francesca-Mantovani-Opale-Editions-Grasset.jpgJustinteresting : comment le "PARIS DES FEMMES " est-il né?
Michèle Fitoussi : Au cours d’une discussion entre amies -Véronique Olmi (auteur(e) de théâtre, comédienne et romancière),  Anne Rotenberg (directrice artistique du Festival de la correspondance de Grignan) et moi-même (ndlr journaliste et romancière)-  Véronique nous disait son amour pour PARIS. Très vite, la conversation a dévié sur la difficulté d’être auteur(e) de théâtre, y compris dans cette grande et belle ville qu’est Paris. Et dans la foulée, nous avons émis le projet de monter un Festival théâtral d’auteur(e)s à Paris : 3 soirées, 9 auteur(e)s, des pièces de 30 minutes chacune, un thème «Guerres et paix », un symbole (une sculpture de la plasticienne et peintre Mâkhi Xénakis, chargée de la scénographie du Festival) et le projet prenait forme. Ne restait plus qu’à trouver le lieu parisien pour ce PARIS DES FEMMES ;
 
J : Restaient à trouver un lieu et des dates ?
Michèle FITOUSSI : C’est Stéphane Engelberg qui nous a aidées en mettant le Théâtre des Mathurins à notre disposition pendant trois jours : les 6, 7 et 8 janvier.
 
J : Cela se fait aussi donc grâce à un homme ?
Michèle FITOUSSI : Il s’agit d’un Festival d’auteur(e)s mais qui est destiné aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Et nous espérons bien que le public sera mixte. Stéphane Engelberg a été merveilleux car il a immédiatement adhéré à l’idée.
 
J : Votre pièce s’appelle «Drapeau blanc », pouvez-vous nous en raconter un peu l’histoire ?
Michèle FITOUSSI : Un homme (Samuel Labarthe) et une femme (son épouse dans la vie Hélène Médigue) se retrouvent enfermés dans l'hôtel où a lieu un attentat terroriste alors que rien ne les destinait à se rencontrer. Que peut-il donc se passer ?
 
J : Et les autres auteur(e)s ?
Michèle Fitoussi : Amanda Sthers a choisi le thème d’une guerre de voisinage, Camille Laurens revisite le mythe d’Eurydice et Orphée vu sous un prisme féministe, Geneviève Brisac et Alice Butaud ont choisi un affrontement mère et fille en maison de retraite, Carole Thibaut un texte sur un couple de dictateurs sanguinaires retranché dans un bunker, Murielle Magellan a choisi le thème de la guerre au travail...  Comme vous le voyez, le thème «Guerres et paix » peut se décliner à l’infini.
 
J : Les femmes d’aujourd’hui sont les héritières des combats menés par nos mères. Vous organisez ce festival d’auteur(e)s en partie parce qu’il est très difficile de se faire une place dans un univers théâtral très masculin. Que pensez-vous de la situation des femmes à l’aube de 2012 ?
Michèle Fitoussi : Evidemment comparée à la situation des femmes dans d’autres pays, nous ne pouvons pas nous plaindre. Malgré tout, crise économique aidant, la position des femmes est de plus en plus précaire et les inégalités deviennent de plus en plus criantes. Nous avons l’impression de vivre une grande «marche arrière toute ». Après une période de repli dans les années 90/2000, les jeunes femmes d'aujourd'hui revendiquent à nouveau de façon forte l'égalité des droits avec les hommes et  veulent la mixité partout. Il y a de nouveaux mouvements féministes très actifs comme "Osez le féminisme" ou " Mix cités", des associations comme "Le laboratoire de l'égalité», des blogs comme " les Martiennes», des réseaux de femmes de plus en plus efficaces et nombreux comme « l’Ontop ». Ce sont des jeunes femmes qui les ont créés.  Et même dans la culture, le collectif « H/F Egalité » se positionne pour la parité dans le spectacle vivant. C'est très important de le signaler car si, effectivement,  il y a stagnation et probablement régression, les mouvements féministes  sont actifs et  beaucoup de femmes sont conscientes de ce qui manque et de ce qu'elles veulent, ce qui est encourageant. Il y a encore tellement de «guerres » à mener avant d’arriver à la «paix ».
 
J : «LE PARIS DES FEMMES » serait-il donc le «PARI DES FEMMES » ?
Michèle FITOUSSI : En effet, ce PARIS est aussi un PARI. Tout le monde a mis toute son énergie et sa créativité pour que ce PARIS DES FEMMES version 2012 soit un premier pari réussi.
 
JUSTINTERESTING y sera bien entendu et vous en reparlera. Venez nombreux.
 
           
paris des femmes[1]THEATRE DES MATHURINS 
36 rue des Mathurins 75008 Paris
 
Détails des pièces, horaires et
 
Locations : 01 42 65 90 00 – 0892 68 36 22
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Retrouvez les articles de Justinteresting sur la page Facebook : Justinteresting.com

banJustV2

 

Contact mail du blog :
chantalsutton@justinteresting.com

Pour recevoir régulièrement les articles de Justinteresting, il suffit de taper votre email dans «abonnez-vous" et de valider votre inscription en confirmant dès réception du mail d’inscription.
To subscribe to this blog, just write your email in « abonnez-vous » and valid your inscription when you’ll get the mail for acceptation

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog