Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTINTERESTING

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

L’EXPRESS – ELLE Mag – PSYCHOLOGIES Mag –ENJEUX LesEchos – VALEURS ACTUELLES – LE MONDE Mag

PHOTO-BLOG-REVUE-DE-PRESSE-DU-4-AVRIL-2010.jpgEn ce week-end pascal, vous trouverez peut-être un peu plus de temps pour lire un magazine. Voici ma petite « revue de presse » pour vous aider à choisir les sujets qui vous intéressent le plus.  Evidemment, je n’ai relevé que les thèmes qui m’interpellent et j'ai opté arbitrairement sur le fait qu’ils pourraient  attirer également votre attention.

 

L’EXPRESS et L’EXPRESS STYLES, pour commencer

Ø  La « cover » porte sur le très intéressant dossier principal du magazine : « SE SOIGNER AU NATUREL », un sujet très tendance. J’ai pris le temps de lire l’intégralité de ce dossier ; il est vrai qu’appliquer certaines des recommandations est difficile lorsque l’on vit dans une ville à 100 à l’heure, toutefois, sa lecture peut apporter quelques conseils très judicieux même si l’on n'est adepte ni du yoga, ni de la méditation.

Ø  Dans la rubrique « ECO », relevons plusieurs articles : Tout d’abord, « QUAND L’ALLEMAGNE JOUE PERSO », ensuite celui sur l’assureur Generali : Antoine Bernheim (qui m’a toujours fascinée chaque fois que je l’ai rencontré et écouté) et la nomination de Vincent Bolloré à la vice-présidence de l’assureur italien. Enfin, l’entrée du placement de marques à la télévision qui va très certainement changer la donne dans le secteur en souffrance de la publicité audiovisuelle (cf. interview sur le sujet de JM. Lehu sur ce blog à la date du 8 juin 2008). Depuis le 3 mars dernier, ce qui n’était jusqu’à présent que le privilège du cinéma devient aujourd’hui (et surtout deviendra demain) la « grande bouffée d’oxygène » de la TV.

Ø  Enfin, un sujet « écolo » : « LES FRANÇAIS PRETS A CHANGER » renforcé par un numéro de L’EXPRESS STYLES « 100% éthique et chic ». Je m’y arrête quelques secondes pour dire « ok, c’est tendance, mais personnellement, je suis en accord avec l’accroche de la page 58 de l’Express Styles : …Et si, finalement, vous appreniez à respecter les grands principes verts tout en vous autorisant quelques entorses au régime 100 % écolo ? Voilà, très bien, d’accord pour l’écologie avec quelques entorses bien choisies ».

 

Dans  PSYCHOLOGIES Magazine d’avril, avec la photo de Sylvie Testud en couverture, le dossier principal est « ETRE EN ACCORD AVEC SOI ». D’abord, la jolie phase sous son nom de Sylvie Testud : « Je ne suis pas rebelle, je suis libre ». Waouh et bravo.  Ensuite, concernant le dossier principal, relevons ce test sympa que nous avons largement fait en famille le soir du dîner de la Pâque juive : « Qu’est-ce qui vous empêche d’être vous-même ? ». Bonne question, n’est-ce pas ? Relevons aussi dans le magazine l’article « Comment la douleur nous change ? ». Que dire de plus, si ce n’est que Jean-Louis Etienne a été le rédacteur en chef occasionnel de ce numéro avant son départ pour le pôle Nord (expédition sponsorisée par l'assureur cité plus haut, Generali, dont Zidane vante si bien les mérites dans ses publicités). Enfin, citons l’article titré « Ai-je reproduit le couple de mes parents ? » que j’aurais personnellement titré « En quoi reproduisons-nous le couple (ou la partie du couple) parental ? ». Là encore, excellente question qu’il vaut mieux se poser avant et/ou pendant une vie commune.

Passons à mon inséparable ELLE Magazine. De nombreux articles bien sûr, mais je décide de mettre en exergue trois d’entre eux : Le premier qui m’a bien fait sourire dont le titre est « Attention, hommes toxiques ! Dragueurs de faible envergure, pervers sentimentaux, lover ascendant loser » (lol !) Edouard Dutour vous apprend à vous débarrasser des nouveaux imposteurs du cœur ». On y retrouve la description de « l’allumeur numérique », « du parasite », « du délinquant sentimental »,  « du porté disparu »,  « du bonimenteur ». Et chaque fois, ED (je me demande tout de même si ce M. Dutour n’est pas le nom d’emprunt d’une femme qui est passée par tous les cas cités) vous apporte une solution pour votre « salut » afin de sortir des griffes de chacun de ces énergumènes. A mon avis, il en manque un au tableau : le « pauvre type qui laisse passer une fille bien sans même s’en mordre les doigts », mais comment trouver un adjectif pour celui-là. Je suggère un mot très court qui commence par un C. 

Dans mon ELLE cette semaine, une page sur le couple « on va vivre ensemble » et quelques conseils judicieux. Last but not least, vous pourrez aussi passer une journée avec la merveilleuse Ronit Elkabetz en page 208.

Quand  ENJEUX LES ECHOS AVRIL 2010 a été déposé dans ma boîte aux lettres, j'étais assez impatiente car j’avais vu sur LCI l’innovation numérique trouvée par le magazine et Citroën (Damien Givelet en avait parlé dans LCI est à vous quelques jours plus tôt).  J’ai eu beau feuilleter mon numéro, je n’y ai pas trouvé la fameuse publicité. Je ne fais probablement pas partie des 10 000 lecteurs (sur les 160.000) sélectionnés pour recevoir ce numéro atypique. Alors pour les lecteurs de Justinteresting (nombreux dans le domaine de la pub et de la Comm), voici le lien qui permet de découvrir cette nouveauté.

http://www.geeksandcom.com/citroen-et-les-echos-inaugurent-le-format-de-publicite-video-in-print-en-france/

Ajoutons tout de même un excellent dossier sur l’Angleterre : « Le modèle anglais dans la tourmente ». Bon, ça rassure un peu, ils n’ont pas opté pour l’Euro  et ils sont quand même « fragilisés par la crise et plombés par des déficits … », il n’y a finalement pas de recette.

Quelques mots enfin sur VALEURS ACTUELLES et sur LE MONDE Magazine.

Ces deux newsmagazines abordent le sujet relevé et souvent amalgamé  (Eric Zemmour d’une part et Stephane Guillon de l’autre) par de nombreux médias depuis une dizaine de jours. Bien évidemment, le sujet est abordé sous deux angles bien différents en fonction du positionnement (aux antipodes) de ces deux médias d’influence. Dans le MONDE Magazine, l’article a pour titre« Humoristes et audiovisuel, l’épreuve de farce »,  et se termine par un édito en page 74 de Jean Birnbaum intitulé « Ardisson ne dérape jamais ». Concernant les humoristes, je n’ai pas encore lu l’article et je ne connais pas personnellement S. Guillon ; je pense pour ma part que l’on n’a pas le droit de dire n’importe quoi sur n’importe quel sujet en s’abritant derrière le fait que l'on est considéré comme "humoriste". Certaines paroles peuvent faire très mal et ce n’est pas parce qu’on le dit avec humour, qu’on a le droit de le dire. La bonne question à se poser est peut-être : « Quel impact, quelle conséquence sur l’autre ou sur les autres ? ».

Pour VALEURS ACTUELLES qui place le sujet en couverture par « Peut-on encore débattre en France ? Ce que révèle l’affaire Zemmour » et publie en page 13, la lettre d’Eric Zemmour à la Licra. On a entendu son « complice audiovisuel » au Grand Journal de Canal + cette semaine, Eric Naulleau (qui ne cache pas ses opinions politiques complètement différentes de l’autre Eric) prendre la défense d’Eric Zemmour et jurer que ce dernier n’est pas celui que l’on veut faire croire. Quant à savoir s’il a eu raison ou pas de prononcer cette phrase, ce n’est pas à moi d’en juger

Pour ma part, j’ai beaucoup hésité à écrire les quelques lignes qui vont suivre sur Eric Zemmour mais j’ai opté pour finalement le faire. J’ai rencontré Eric Zemmour, il y a quelques années (en 2006 je crois) lors d’un déjeuner que j'ai organisé à la demande d'une de mes relations qui voulait le rencontrer ; Il a accepté tout de suite et ce déjeuner a duré longtemps (plus de 3 heures) et a couvert de nombreux sujets d’actualité et mondiaux. J’ai eu beaucoup de mal à « placer » mon opinion tout au long de ce déjeuner « d’hommes » qui se sont trouvés ce jour-là une vraie passion commune et identifiée pour la France. Mais avec la personnalité que l’on me connaît, je suis quand même arrivée à ne pas être cantonnée dans le rôle de « potiche » ou de « blonde » qui les aurait probablement bien arrangé. Depuis cette date, je regarde très souvent l’émission de Ruquier « 0n n’est pas couchés » le samedi soir (parce qu’on y apprend toujours quelque chose aussi bien en politique qu’en culture). Quelquefois, je me permets d’appeler Eric  pour réagir à certaines de ses prises de position (surtout sur le sujet de la place de la femme dans la société française). Je dois dire qu’Eric a toujours été courtois et a toujours pris le temps de me répondre soit par téléphone, soit par mail, et qu’il a toujours accepté d’entendre les opinions que j’exprimais.

Une chose est sûre : on peut être journaliste et pas forcément doué en communication (c’est un métier et parfois, comme dit le proverbe  « Le cordonnier…etc… »). Choisir les émissions télévisuelles que l’on accepte est un art, et bien en évaluer les risques est un atout. Comme dit souvent un animateur télé très connu, il faudrait « sortir couvert » pour certaines d’entre elles . Quoiqu’il en soit, de toutes ces épreuves, je suis certaine qu’Eric saura tirer les conséquences pour lui et les appliquer à l’avenir.

En revanche, j’adhère totalement aux propos de Nathalie Kosciusko-Moriset, sur France 2 dimanche dernier dans l’émission animée par Laurent Delahousse, concernant certains propos tenus à l’antenne sur les femmes. Comme elle l’a si bien dit, on voit peu de médias monter au créneau sur certaines paroles prononcées sur le sujet. J’aimerais souvent, quant à moi, être « la voix off de l’oreillette de Laurent Ruquier » pour lui dire stop lorsque certains propos sont tenus sur les femmes au cours de son émission (pas seulement d’ailleurs par Eric Zemmour, d’autres le font aussi), et faire distribuer par l’animateur de l’émission des « cartons jaunes » lorsqu’une limite est dépassée, parce qu’il y a très peu de femmes invitées qui ont le courage (ou simplement le réflexe) de réagir. Cela aurait au moins le mérite de jouer le rôle de « modératrice ».

Finalement, pour conclure sur Eric, je pense qu’il fait partie d’une autre catégorie d’hommes oubliée dans la description d’Elle Magazine de cette semaine (cf. ci-dessus). Il serait dans la catégorie des  « hommes qui n’ont pas détruit le  mur de boulettes de leur mère  du spectacle de Boujenah » (cf. article sur Justinteresting du 11 mars 2010.) ; Reste à trouver un mot assez court pour identifier cette case, je vous laisse y réfléchir et revenir vers moi si vous trouvez, car ils sont nombreux dans ce cas, Eric n’y est pas tout seul.

Je voudrais pour finir relever un article important dans VALEURS ACTUELLES en page34 : « QUELLE MAISON DE RETRAITE POUR SES PARENTS ? – Dépendance : la qualité des hébergements pour personnes âgées est inégale d’un établissement à l’autre… ». Josée Pochat explique ce qu’il faut « checker » avant de placer un parent en maison de retraite : cela va de la situation géographique à la vie quotidienne en passant par l’humanité dont fait (ou pas) preuve le directeur de l’établissement. La journaliste attire l’attention d’une part sur ce dernier point qu’il faut impérativement ressentir et surtout sur la qualité des soins prodigués dans l’établissement. Le journal a pris comme exemple un établissement situé à Chaville qui d’après eux serait un modèle du genre. Toutefois, dans l’article de Valeurs Actuelles, il est plutôt évoqué le scénario de personnes âgées ayant conservé toutes leurs facultés intellectuelles. Quid de ce qu’il faut vérifier pour placer une personne qui souffre de la maladie d’Alzheimer ?  . Quand on sait que 1,2 millions de Français sont âgés de plus de 85 ans (estimation pour 2020 : 2,2 millions), que les tarifs peuvent aller du simple au double en fonction de la politique de prix de l’établissement (ou du groupe auquel il appartient), que nos parents seront sûrement un jour concernés et que nous le serons peut-être nous-mêmes, j’espère que de nombreux articles seront réalisés sur ce sujet humain de haute importance.

Vous avez maintenant de nombreux éléments dans cet article qui devraient vous permettre d’aller chez votre libraire acheter le magazine qui vous accompagnera dans les transports cette semaine.

 

PS : pour cause de relectrice souffrante, désolée s'il reste encore des fautes d'orthographes ou des coquilles. Vous pouvez me les signaler si vous en voyez, je les corrigerai. Merci.

Contact mail  du blog :
chantalsutton@justinresting.com 

Pour recevoir régulièrement les articles de Justinteresting, il suffit de taper votre email dans «abonnez-vous" et de valider votre inscription en confirmant dès réception du mail d’inscription.
To subscribe to this blog, just write your email in « abonnez-vous » and valid your inscription when you’ll get the mail for acceptation
.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog