Who's behind?

Chantal Sutton

 



E-mail contact :


chantalsutton@justinteresting.com

 
Veille Medias
Community Manager
Conseil en communication
Relations Presse
Relations Publiques
Marketing operationnel


Principales références :

¨  GROUPE BNP-PARIBAS
Relations Presse 
Communication financière – Edition

¨  SOFARIS-BDPME
Communication sur un Fonds public français de développement des PME dans les pays de l’Est

¨  Groupe Crédit Agricole
(Caisse Régionale d’Ile de France et filiales de Gestion d’Actifs)
Stratégie et Conseil
Relations Presse – Evènementiel – Web

¨  ROLAND CASTRO-Architecte urbaniste
Relations Presse 
Développement International

 

Blog www.justinteresting.com
 

Créé en  septembre 2007  pour partager mon intérêt sur des sujets d’actualité à travers les médias, le blog a été référencé par Overblog sur Google comme suit : « Réactions sur articles ou émissions de la presse écrite ou audiovisuelle - Sujets d'actu. - Défense de certaines causes – Feelings – Impressions. »


Abonnez-vous

Pour recevoir régulièrement les articles de Justinteresting,il suffit de cliquer sur l'icone, de taper votre email dans la case correspondante et de valider votre inscription en confirmant dès réception du mail d'inscription.

            

Recommander

Dimanche 11 mars 2012 7 11 /03 /Mars /2012 20:59

affiche-cloclo.jpgPour tous ceux nés dans les années 60, Claude François est forcément une icône qui a fait partie de l’adolescence de tous les baby-boomers. Que l’on aime ou pas le chanteur, sa personnalité et ses chansons, force est de reconnaître qu’il  a beaucoup compté dans  la jeunesse des quinquas d’aujourd’hui.

Si vous décidez donc d’aller voir ce «biopic » de 2h30 (agréé par la famille François à l’exception de la sœur), vous irez surtout pour essayer de connaître sa vie tout en réécoutant les chansons sur lesquelles vous avez dansé. Il n’y aura donc pas dans cet article de pitch car vous connaissez l’histoire à l’avance et la fin est sans suspens.

C’est pour ces raisons que j’ai aimé le film. Je ne connaissais pas bien les détails de sa vie, savais vaguement qu’il était né en Egypte, n’avais pas connu ses débuts dans la musique, ne connaissais que peu les femmes de sa vie, me souvenais vaguement qu’il avait un «fils caché ». En revanche, je me rappelais bien de l’annonce de sa mort à la télévision.

Jérémie Renier, acteur belge que je connaissais peu, nous délivre une incroyable performance d’acteur, de chanteur et surtout de danseur. Lorsqu’il explique qu’il a mis deux ans à préparer son rôle, on le croit aisément et le résultat est surprenant de vérité. Même physiquement, on s’y trompe. Il est Claude François 

D’ailleurs tous les acteurs sont bien choisis et incroyablement criant de ressemblance. Saluons ici la performance de  Joséphine Japy qui joue une France Gall plus vraie que nature. Un seul bémol : Paul Lederman (joué par Benoît Magimel). La prestation n’est pas en cause, là n’est pas le problème,  sauf que le réalisateur a fait le choix de l’affubler d’un accent sépharade prononcé et de phrases ponctuées de « mon fils » qui m’ont  beaucoup gênée, d’autant  que cela ne reflète pas vraiment la réalité.

Le film est intéressant surtout  parce qu’on y découvre la complexité de caractère du chanteur.

Le film met en lumière son attitude machiste avec les femmes de sa vie, sa jalousie, son autorité et en même temps sa quête d’amour.  J’ai pensé très fort qu’il aurait  détesté vivre à notre époque parce qu’il n’aurait pas du tout supporté l’indépendance et la liberté des femmes d’aujourd’hui.

Le film révèle également son sens du marketing, sa vision avant-gardiste, son flair précurseur sur les recettes de communication artistique bien en avance sur son époque. Jérémie Renier nous fait vivre à la perfection à la fois la vie intime de Claude François et le côté strass-paillettes captant toute la lumière du chanteur.

Vous ressortirez de la séance avec la sensation d’avoir vu un bon film joué par de bons acteurs et avec des chansons « populaires » plein la tête. Peut-être même vous dandinerez-vous sur votre siège à la fin du film sur le rythme de sa dernière chanson.

 

 

 

 

Retrouvez les articles de Justinteresting sur la page Facebook: Justinteresting.com

banJustV2

 

 

 

 

et maintenant aussi sur twitter : chantalsutton1

 

 

Contact mail du blog :
chantalsutton@justinteresting.com

Pour recevoir régulièrement les articles de Justinteresting, il suffit de taper votre email dans «abonnez-vous" et de valider votre inscription en confirmant dès réception du mail d’inscription.
To subscribe to this blog, just write your email in « abonnez-vous » and valid your inscription when you’ll get the mail for acceptation

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés