Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

MY BEAUTIFUL BOY - Thimothée Chalamet

MY BEAUTIFUL BOY - Thimothée Chalamet

L'histoire : pour David Sheff, la vie de son fils, Nicolas, un jeune homme billant, sportif, à l’esprit vif et cultivé, était déjà toute tracée : à ses 18 ans, Nic était promis à une prestigieuse carrière universitaire. 

Mais le monde de David s’effondre lorsqu’il réalise que Nic a commencé à toucher à la drogue en secret dès ses 12 ans. De consommateur occasionnel, Nic est devenu accro à la méthamphétamine et plus rien ne semble possible pour le sortir de sa dépendance.
Réalisant que son fils et devenu avec le temps un parfait étranger, David décide de tout faire pour le sauver. Se confrontant à ses propres limites mais aussi celles de sa famille.

Comment sauver son enfant de l’emprise de la drogue ? C’est le thème de ce film qui est tiré des deux livres écrits par le père et le fils. J’aime les films qui racontent l’histoire de personnages réels. Thimothée Chalamet (ce Franco-américain devenu coqueluche des cinéastes et du public américain) nous offre une interprétation émouvante et juste de ce pré-adulte qui, tombé dans la drogue dure à l’adolescence, n’arrive pas à en sortir.
Nicolas Jeff (T. Chalamet) est un enfant de divorcés qui vit avec un père aimant (Steve Carell) dans une famille recomposée qui fonctionne bien.  Il aime son frère et sa sœur nés de la nouvelle union de son père et est entouré de beaucoup d’affection. Qu’est-ce qui cloche pourtant ? Qu’est-ce qui va combler le vide qui est en lui ? Le réconfort, il le trouve au départ dans un simple « pétard » et petit à petit, il a besoin de plus et essaie toutes les drogues dures.

Que peut faire son père à part l’entourer d’amour ? Et pourtant, rien ne marche. Ce père aimant, sa mère et sa belle-mère essaient tous de l’aider sans y parvenir. On ne sort pas une personne de ce sale état sauf s’il a envie lui-même de s’en sortir (et c’est valable pour la drogue comme pour l’alcoolisme ou pour toute autre addiction).

Techniquement, j’ai eu un peu de mal au départ à entrer dans l’histoire (je pense que c’est à cause de flashbacks désordonnés qui font parfois perdre un peu le fil) mais ça vaut le coup de s’accrocher jusqu’au bout. La dernière partie du film est poignante et Thimothée Chalamet y est vraiment excellent.

Je vous recommande ce film. Il est bien joué et met le doigt sur un phénomène de société qui inquiète beaucoup l’Amérique d’aujourd’hui (cf. mon article sur Ben is back).

 

Chantal S.

 

Date de sortie 6 février 2019 (2h 01min)

De Felix Van Groeningen

Avec Steve Carell, Timothée Chalamet, Maura Tierney

Genre Drame

Nationalité américain

Distributeur Metropolitan FilmExport

Récompense 1 nomination

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog