Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTINTERESTING

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

LA LA LAND – RYAN GOSLING

LA LA LAND – RYAN GOSLING

L’histoire : au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.
De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.
Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent…
Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Les critiques si élogieuses du film et la promotion à outrance m’incitaient à être sur la défensive en allant voir La La Land. Trop de louanges agacent un peu.

Après plus de deux heures de film, on peut vraiment dire que LA LA LAND, en dépit de tous les clichés qu’il comporte, est un très bon film et qu’il mérite bien tous les compliments écrits çà et là.

Pourtant, au vu de la première scène, on est un peu surpris. Qu’est-ce qu’il nous fait là Damien Chazelle (le réalisateur) ? Du West Side Story version Hollywood ? Mais en fait, il faut dépasser cela et entrer dans l’univers qu’il a voulu pour le film. Si on y parvient, tout se passera très bien pour la suite.

Passons aux acteurs maintenant ? Ryan Gosling et Emma Stone chantent, dansent et jouent la comédie à la perfection. Surtout Ryan Gosling qui franchement mériterait bien un oscar pour ce rôle peu habituel pour lui. On sent vraiment qu’il s’est beaucoup amusé à faire ce film et qu’il y prend un plaisir personnel. Quant à Emma Stone, on se demande parfois comment cette actrice à la peau laiteuse et à l’allure «adulescente» (alors que les bimbos hollywoodiennes sont bronzées et affichent une poitrine siliconée) a bien pu décrocher le rôle. Mais en fait, elle s’en sort très bien et ça fonctionne à merveille, même s’il faut passer outre les fautes de goût vestimentaire de la production : une robe jaune avec des chaussures bleues et un sac rouge…(ça pique un peu les yeux quand même !).

 

Pour aimer La La Land, il faut aimer la musique, la danse, la romance, l’Amérique et même la France via quelques clichés (Chazelle est franco-américain). Ensuite, il faut se laisser porter sans trop réfléchir par l’histoire, le rythme et les aléas de la vie. Il faut aussi aimer les comédies musicales, supporter les «costumes-cravate-chaussures année 50» de Ryan Gosling (j’avoue le préférer en jean et blouson mais finalement en vêtements ringards, il est très touchant aussi) et enfin, accepter de se laisser porter par une histoire d’amour un peu dépassée par la forme mais tellement jolie sur le fond. Ce n’est pas pour rien que ce film a remporté 9 prix et obtenu 19 nominations.

 

Vous l’aurez compris, j’ai aimé La La Land. J’écoute d’ailleurs sa musique en boucle depuis que j’ai vu le film et parfois je me lève et j’esquisse un pas de danse devant mon miroir (lol).

Pourtant, je déteste les films un peu passéistes et je ne supporte pas la nostalgie mais LA LA LAND arrive à mélanger harmonieusement comédie musicale à l’ancienne et modernisme, délires et plain-pied dans la vraie vie.

Alors, par les temps qui courent, pourquoi se priver d’un film qui peut vous faire autant de bien et vous donner une impression de flottement à la sortie de salle ? Courez-y.

 

Note : 7/10

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog