Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

JUSTINTERESTING

Cinema, Théâtre, Spectacles mais aussi vie quotidienne.... à partir du moment où c'est ..."Justinteresting".

MOI, DANIEL BLAKE – KEN LOACH

MOI, DANIEL BLAKE – KEN LOACH

 

L’histoire : pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider

Palme d’Or au Festival de Cannes 2016, «MOI, DANIEL BLAKE » est un film militant et engagé. Ken Loach y montre avec beaucoup d’émotion et de dignité les déboires d’une partie de la société qui se débat dans des situations ubuesques et dramatiques en donnant vie à des personnages de la société civile habituellement invisibles.

"Le cinéma apporte au monde le rêve mais nous présente le vrai monde dans lequel nous vivons. Mais ce monde dans lequel nous vivons se trouve dans une situation dangereuse", déclarait Ken Loach en mai dernier à Cannes. Tellement vrai que ce film aurait dû déclencher une prise de conscience chez ceux qui ont pour mission d'améliorer la vie des citoyens mais ça, c’est utopique. S’il suffisait d’un film pour bouger les choses, cela se saurait.

Quoiqu’il en soit, avec son art, Ken Loach offre aux spectateurs sa propre indignation à travers un film touchant, formidablement bien interprété par l’acteur principal (dont c’est le premier film).

Evidemment, si vous n’avez pas le moral en ce moment, ce n’est pas Daniel Blake qui vous donnera la pêche. La société dans laquelle nous vivons (cela se passe en Angleterre, mais cela peut facilement être transposé dans d’autres pays européens) est cruelle et parfois sordide à travers les carcans administratifs qui forment le «système ».

Plus qu’un film, «MOI, DANIEL BLAKE… » est un cri du cœur, une révolte humaniste, une prise de position politique.

A voir en salle cette semaine

 

Note : 7/10

Date de sortie 26 octobre 2016 (1h 39min)

De Ken Loach

Avec Dave Johns, Hayley Squires, Dylan McKiernan

Genre Drame

Nationalités Britannique, Français, Belge

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

pour m'écrire chantalsutton@justinteresting.com
Voir le profil de justinteresting sur le portail Overblog